Suivez-nous
Accueil > Actualité > Baccalauréat 2017 : Cris de joie, pleurs et grincements s’entremêlent après (...)

Baccalauréat 2017 : Cris de joie, pleurs et grincements s’entremêlent après les résultats du premier tour

vendredi 30 juin 2017, par Pascal YE

Lancé le 20 juin dernier sur toute l’étendue du territoire national, la session 2017 du baccalauréat a connu son dénouement ce jeudi 29 juin 2017. Aux lycées Marien Gouabi et Philippe Zinda Kaboré, la proclamation des résultats a été effective sans incident, du moins pour ce qui concerne les résultats du premier tour. Mais il eut plus de pleurs que de joie.

Après une année de durs labeurs, l’heure est enfin venue pour les prétendants au premier diplôme universitaire de récolter les fruits de leur travail. Des fruits, chacun a en amassé selon ce qu’il aura semé durant l’année : des cris de joie pour certains et des larmes et grincements de dents pour d’autres à l’issue de la proclamation des résultats du premier tour du baccalauréat session 2017.

« Je suis content, je suis content, je ne sais quoi dire. J’ai bossé fort et je suis récompensé. Ça me dépasse », saute de joie la candidate Nina Onadia. Difficile sinon impossible d’arracher un mot aux candidats malheureux. La première candidate malheureuse abordée, nous jeta un regard foudroyant à peine après lui avoir dit bonjour avec nos blocs notes et appareils photos en main. Alors, plus besoin d’insister, « Du courage », lui avons-nous souhaité.

Fondus en larmes, certains candidats restent inconsolables et d’autres ayant piqué des crises suite à l’échec sont conduits à l’infirmerie. Ce n’est pas la joie et les résultats déjà disponibles dans les lycées que nous avons visités le démontrent.

Au lycée Marien N’Gouabi où les candidats ont composé en option G2, sur un total de 281 candidats enregistrés au départ dans le jury 100, seulement 37 sont déclarés admis contre 80 qui iront encore tenter leur chance au second tour. Le taux de réussite est estimé à 13,17%.

Selon les statistiques livrées par le président du jury 101, Dr Calixte Kaboré, sur 280 candidats enregistrés au départ, 264 ont effectivement composé l’examen. Et on dénombre 65 admis contre 85 candidats admissibles soit un taux de réussite de 24,62% en série G2.

Les résultats du lycée Philippe Zinda où les candidats ont composé dans les série D et G2, ne sont pas aussi reluisants que ceux du lycée Marien N’Gouabi. Au niveau du jury 70, on enregistre 65 candidats déclarés admis et 58 admissibles en série D. Dans le jury 71, on a 64 admis contre 57 qui vont au second tour.

Ces résultats s’ils ne sont pas alarmants, devraient inquiéter plus d’un et susciter des interrogations aussi bien chez les autorités que chez l’ensemble des acteurs de l’éducation, sur les problématiques de l’enseignement, afin de rehausser le niveau dans les établissements, primaires, secondaires et supérieurs du Burkina Faso.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés