Suivez-nous
Accueil > Actualité > Etablissements d'enseignement : Le prix d’excellence du président du Faso au (...)

Etablissements d’enseignement : Le prix d’excellence du président du Faso au collège Notre Dame de l’Espérance

vendredi 12 septembre 2014, par Cyriaque

Les meilleurs élèves au BEPC et au baccalauréat, session 2014, ont été récompensés, le jeudi 11 septembre 2014, à Ouagadougou. C’était à l’occasion de la journée nationale de l’excellence scolaire, une activité en marge de la clôture de la 6e Conférence annuelle de l’enseignement secondaire(CAES).

45 meilleurs élèves au BEPC et au Baccalauréat ont vu leurs mérites reconnus par le président du Faso, Blaise Compaoré. Au plan régional, ils sont 13 lauréats, 10 au niveau national pour le BEPC et 13 lauréats au plan régional pour le baccalauréat et 9 au plan national. En ce qui concerne le BEPC, les moyennes vont de 16, 06 /20 à 18, 25/20 pour les régions, et de 17, 31/20 à 18,25/20 à l’échelle nationale.

Ainsi Ragnagnèwindé David Kologo en classe de 3e au collège Martin-Lutter-King de Ziniaré dans Plateau central a été 1er au plan régional et national avec 18,25 de moyenne. « C’est un honneur pour moi d’avoir occupé ce rang », s’est-il réjoui. C’est pourquoi, il a rendu grâce à Dieu qui l’a toujours guidé dans son cursus scolaire. En outre, il a salué et remercié l’Etat burkinabè pour sa quête permanente de l’excellence.

Au baccalauréat, les moyennes vont de 14, 08/20 à 17, 31/20 au plan régional et de 14,25/20 à 17, 31/20 au plan national. Tomena Lionel Somé est classé 1er avec respectivement 17,31/20 pour la région du Centre et au plan national au baccalauréat série D. Les filles les plus méritantes ont été aussi encouragées. Il s’agit de 26 meilleures filles classées après les premiers au BEPC et au Bac. La première des filles au BAC a reçu le prix du Premier ministre, Luc Adolphe Tiao. Ce prix d’un montant de 250 000 Francs CFA est revenu à Karine Balima de la région du Centre.

A l’endroit des lauréats, le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Moussa Ouattara a dit : « le Burkina Faso a besoin d’hommes et de femmes comme vous. Persévérez donc dans l’effort ». Pour lui, ces meilleurs élèves ont su travailler avec rigueur et de manière constante sans se laisser distraire par les jeux et les plaisirs de la jeunesse. « Votre valeur personnelle est ici reconnue. Je vous en félicite », a-t-il laissé entendre.

Le grand prix de l’excellence du président du Faso a été attribué au collège Notre-Dame-de-l’Espérance de Tampouy de la région du Centre, suivi du lycée Joseph-Moukassa du Centre-Ouest et du collège protestant du Centre. Le donateur s’est basé sur les critères suivants : le nombre de lauréats obtenus à la journée nationale de l’excellence, à l’effectif moyen par classe et la localisation géographique de l’établissement, la valeur ajoutée mesure la contribution relative de l’établissement et le taux de succès des établissements au Baccalauréat. Sur ce point, le collège Notre-Dame-de-l’Espérance de Tampouy a fait 100/% au baccalauréat série A avec 43/43, 40 admis sur 43 pour la série D. Ainsi, l’établissement a reçu, un trophée, une somme d’un million de francs CFA, un ordinateur et une attestation. « Nous sommes très surpris et émus », s’est exclamée la sœur Elise, représentante de l’établissement. Au nom de son établissement, elle a dit merci à la Nation burkinabè. Pour elle, ce prix constitue un nouveau défi, une invite à persévérer.

Selon Moussa Ouattara, à travers cette récompense et en augmentant le montant de la récompense cette année, le président du Faso a traduit une fois de plus son engagement à la valorisation du capital humain. Des établissements d’enseignement ont été, eux aussi, encouragés pour leurs efforts. Ainsi, le ministre les a remerciés d’avoir offert des conditions d’études favorables aux élèves.

Toujours encourager l’excellence

Pour le ministre, sans ces cadres propices, le plus doué des élèves ne saurait atteindre l’excellence. « Ils ont veillé à installer une bonne ambiance de travail et avec des enseignants de qualité », a ajouté le ministre. Ils ont tous reçu des prix. De l’argent, des ordinateurs, des clés de connexion internet, des attestations et bien d’autres gadgets du ministère et de ses partenaires. Cette 2e édition de la journée nationale de l’excellence scolaire se tient en marge des activités de la 6ème Conférence annuelle de l’enseignement supérieur (CAES), tenue du 9 au 11 septembre.

Pendant trois jours, les acteurs du système éducatif dont les gestionnaires administratifs et financiers, les encadreurs pédagogiques, ont planché sur la problématique de la « réorganisation de l’enseignement secondaire dans le contexte du transfert du post primaire au MENA ». « Nous sommes à un tournant de l’histoire de notre système éducatif », a indiqué le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, Moussa Ouattara. Il a ajouté que les conclusions des travaux constitueront une feuille de route pour son département. « Soyez convaincus que vos recommandations ne resteront pas lettres mortes. Dès cette rentrée scolaire, elles resteront un début de mise en œuvre pour un enseignement secondaire efficace », a-t-il rassuré.

Mariam OUEDRAOGO (mesmira14@gmail.com)
Sidwaya

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Education : L’état d’esprit dans le processus de réussite de l’enfant

L’un des plus grands impacts sur notre réussite est la façon dont les pensées, les comportements et (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés