Suivez-nous
Accueil > Talent de Jeunes > Visite de l’ambassadeur du Japon dans le Sahel Burkinabé

Visite de l’ambassadeur du Japon dans le Sahel Burkinabé

mercredi 26 octobre 2016, par Pascal YE

Ouagadougou, le 25 octobre 2016 – A l’occasion de la cérémonie officielle de dotation d’un véhicule et 10 ordinateurs à la DRENA-Sahel et la pose de la première pierre pour deux aires d’étude au Collège Notre dame Suudu Andal du Sahel, son Excellence monsieur Masato FUTAISHI, ainsi que le Conseiller Technique du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Dr Yombo Paul DIABOUGA, et la Représentante Résidente de l’UNICEF, Dr Anne VINCENT, se sont rendus à Dori.

Selon l’estimation de l’Institut National de Statistiques et de la Démographie en 2015, dans la région du Sahel, 72% des enfants entre 6 et 16 ans sont hors école. Cette situation est souvent pire pour les filles et les enfants handicapés. Cela n’est pas acceptable dans le contexte du continuum éducatif qui fait passer le cycle de la scolarisation primaire, universelle et gratuite jusqu’à 16 ans, afin d’assurer un réel niveau d’alphabétisation de la population Burkinabé.

Grâce au soutien du Japon d’un montant 1.9 millions de dollars américains, l’UNICEF a pu faire face à ses engagements dans le renforcement de la résilience des populations du Sahel face aux crises multiformes.

« « Eduquer une fille, c’est éduquer une nation », disait l’ancien secrétaire général des Nations Unies monsieur Koffi Annan. L’appui de l’UNICEF vise à contribuer à l’accélération de la scolarisation et du maintien des filles à l’école. Notre engagement s’inscrit également dans la durée car nous permettrons à ces bénéficiaires de poursuivre le cycle post-primaire jusqu’à son terme, c’est-à-dire en 3ème dans le continuum » a expliqué Dr Anne Vincent représentante résidente de l’UNICEF.
A travers ce projet financé par le Japon, 15 000 filles dans la région ont été soutenues dans leur éducation au niveau primaire et post-primaire avec kits scolaires cette année. Aussi, 350 adolescentes ont bénéficié de cet appui.

Grâce à la confiance que le Japon a accordée à l’UNICEF pour la quatrième année consécutive, plus de 1 093 enfants et adolescents hors écoles ont eu accès à l’éducation à travers les classes à passerelles, l’alphabétisation et des Formations Techniques Spécifiques. La qualité de l’éducation aussi a été améliorée avec 878 enseignants formés, et 10,000 kits de lampes solaires en cours de livraison. Sans oublier les kits de jardinage, de sport et des kits de bibliothèque dans 50 écoles de la région.

Au-delà des défis sécuritaires et du nombre important de réfugiés dans le Sahel, soit plus de 32.227 personnes déplacées au 31 aout 2016 la région du Sahel accuse un retard important sur le reste du pays par rapport à ses indicateurs de développement.
L’appui inestimable du gouvernement du Japon a permis aux interventions en santé-nutrition de toucher 244 412 enfants de moins de 5 ans à travers un paquet d’activités comprenant la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère, la vaccination, la supplémentation en vitamine A et le déparasitage dans l’ensemble de la région du Sahel.

L’exemption des soins de santé, la chimio-prophylaxie contre le paludisme saisonnier et la fortification alimentaire en poudres de micronutriments ont été mis en œuvre dans les districts sanitaires de Dori et Sebba.

De plus, une plateforme multisectorielle de Groupes d’Apprentissage et de Suivi des Pratiques optimales d’Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (GASPA) est mise en œuvre dans 103 villages des districts sanitaires de Dori et Sebba et a concerné au total 22,740 femmes enceintes et mères d’enfants de 0 à 23 mois. Cette intervention multisectorielle vise à promouvoir des pratiques d’optimales d’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant, et donc à réduire significativement la mortalité infanto-juvénile et à prévenir la malnutrition aiguë et chronique.

Cette intervention permet aussi d’augmenter le lien social, d’améliorer la résilience des populations et d’augmenter l’autonomisation des femmes.
Tout ce paquet intégré d’activités a permis d’améliorer significativement la santé-nutrition de la mère et de l’enfant dans la région du Sahel.

« Cet appui financier du Gouvernement du Japon contribue fortement à l’amélioration de la qualité de vie des populations vulnérables, notamment les enfants au Burkina Faso, dans le cadre de l’étroite coopération tripartite entre les Gouvernements du Burkina Faso, du Japon et l’UNICEF » a expliqué son Excellence monsieur Masato Futaishi, Ambassadeur du Japon au Burkina Faso.

Pour de plus informations prière contacter :
Pour UNICEF
Saran Koly Spécialiste en Communication skoly@unicef.org Tel : (226) 25 49 07 48

Pour le JAPON

Rie Doucouré Chargée de la coopération économique rie.doucoure@mofa.go.jp Tel :(226)25 37 65 06
Siaka GOBE Assistant de coopération gobe.siaka@ou.mofa.go.jp Tel :(226)25 37 65 06

À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.
Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son travail : www.unicef.org.
Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés