Suivez-nous
Accueil > Actualité > Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso : La promotion des (...)

Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso : La promotion des droits de l’enfant au cœur de la première édition

mercredi 7 décembre 2016, par Pascal YE

En cette année de son jubilé d’argent, l’Institut supérieur des sciences de la population organise du 6 au 8 décembre 2016, la première édition des Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture a été parrainée par le représentant du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alain Joseph Sissao.

Contribution de la recherche à la promotion des droits de l’enfant : Bilan et perspectives. Tel est le thème des premières Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso. Initiées par l’institut supérieur des sciences de la population (ISSP) et soutenues par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, elles se tiendront du 6 au 8 décembre 2016, dans l’enceinte de l’institut. Les participants à cette rencontre scientifique ne sont pas uniquement des chercheurs, mais aussi des acteurs du monde de la décision et de l’action. Des intervenants venus du Mali, du Niger et des Etats-Unis prennent également part à cet atelier scientifique.

« Cela est très prometteur quant à la qualité de vos échanges durant ces trois jours, car c’est véritablement par le partage des connaissances et des pratiques de terrain que nous pourrons élaborer et mettre en œuvre des interventions ayant un impact bénéfique et durable sur la vie des enfants », a signifié le conseiller technique du ministre en charge de l’enseignement supérieur, Alain Joseph Sissao. Pour lui, s’interroger sur le monde de l’enfance afin d’œuvrer à améliorer continuellement les conditions de vie des enfants est une activité intellectuelle extrêmement importante. Et comme le Théologien allemand Dietrich Bonhoeffer, il dit être convaincu que « pour tester les valeurs morales d’une société, il suffit de regarder comment elle traite ses propres enfants ».

Mais à en croire le directeur de l’ISSP, Pr Jean-François Kobiané, voir l’effectivité de la tenue de ces premières journées scientifiques sur l’enfance était loin d’être évident, eu égard au délai relativement court de préparation. En effet, dit-il, l’appel à communication a été lancé fin septembre et la date limite d’envoi des propositions de résumés a été fixée au 29 octobre. Le comité scientifique a eu une dizaine de jours pour l’évaluation des soumissions et les auteurs notifiés en fin de première semaine de novembre avaient jusqu’à fin novembre pour transmettre leurs textes. Au total 32 communications ont été retenues réparties sur 9 séances sur des thématiques aussi variées que les aspects conceptuels et méthodologiques. Il s’agit notamment de la protection de l’enfant, la santé de l’enfant, état nutritionnel de l’enfant, l’éducation et la formation, l’orpaillage et les droits de l’enfant.

Au cours des présentes journées, il est également prévu deux tables rondes portant sur la législation en matière de droit de l’enfant au Burkina Faso et sur l’assurance qualité en matière d’études et de recherches sur l’enfance dans notre pays.

« L’UNICEF n’est rien sans données qualitatives et quantitatives fiables. Sans évidences fiables, nous ne savons ni faire du plaidoyer ni faire de la programmation », a lancé la représentante résidente de l’UNICEF, Dr Anne Vincent. Ainsi, l’initiative de l’ISSP s’inscrit dans le cadre des activités de gestion des connaissances dans le domaine de l’enfance qui, selon Dr Vincent, constitue une dimension importante du mandat de l’UNICEF.

Puis ce fut au tour du Vice-président de l’Université Ouaga I, Pr Joseph Ki-Zerbo, Pr Nicolas Barro d’exprimer sa satisfaction pour le choix sur son université pour tenir cette première édition des journées scientifiques sur l’enfance. Un objet de recherche fédérateur qui, il espère, contribuera à renforcer et promouvoir le dialogue entre les chercheurs de différentes disciplines de l’université, mais au-delà au sein de la communauté universitaire du Burkina. C’est sur cette note d’espoir, qu’il a souhaité que ce cadre d’échanges sur l’enfance au Burkina Faso soit perpétué.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés