Suivez-nous
Accueil > Actualité > Agence nationale pour l’emploi : 300 diplômés en fin de cycle accompagnés dans (...)

Agence nationale pour l’emploi : 300 diplômés en fin de cycle accompagnés dans la recherche d’emploi

SOUSTITRE

vendredi 13 septembre 2019, par Cissé

Le ministre de la Jeunesse et de la promotion de l’entreprenariat des jeunes, Salifou Tiemtoré, a procédé ce jeudi 12 septembre 2019 à Ouagadougou, au lancement de l’édition 2019 du Programme d’appui à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Au total 300 jeunes diplômés en fin de cycle vont bénéficier de stages et de formations sur la recherche de l’emploi et aux techniques d’auto-emploi.

Le chômage est l’un des grands maux que vit la jeunesse burkinabè. Sa frange diplômée est confrontée à des difficultés pour trouver des stages, sans parler d’emplois.

Pour trouver des solutions à ces problèmes, l’Agence nationale pour l’emploi a initié le Programme d’appui à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes diplômés en fin de cycle qui se déroule chaque année. L’édition 2019 a été officiellement lancée ce jour par le ministre de la Jeunesse et de la promotion de l’entreprenariat des jeunes, Salifou Tiemtoré.

« Le programme vise essentiellement à faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, c’est-à-dire accompagner les jeunes soit à l’emploi salarié, soit à l’auto-emploi », a indiqué Frédéric Kaboré, Coordonnateur dudit Programme. Les bénéficiaires, au nombre de 300, sont scindés en deux groupes. « Ceux qui désirent s’orienter vers les emplois salariés, des formations en techniques de recherche d’emplois leur sont offertes ainsi que des stages qui les initient à la vie professionnelle », a ajouté M. Kaboré. Quant à ceux qui veulent s’orienter vers l’auto-emploi, des formations et un appui en élaboration de techniques d’auto-emploi sont également initiées pour eux. Des informations leur sont également données afin de faciliter la recherche de financements nécessaires.

Le patronat disposé à accompagner le gouvernement

L’une des principales difficultés de ces jeunes en quête d’emploi est le manque d’expérience qui est souvent exigée par les entreprises. Le problème est posé et débattu. Le patronat s’est dit disposé à accompagner le gouvernement dans la lutte contre le chômage des jeunes. « Le patronat a toujours été disponible pour accompagner les initiatives du gouvernement qui visent à améliorer l’employabilité des jeunes et même concernant les questions de stage. Avant même cette initiative, les membres du patronat ont toujours œuvré à recruter des stagiaires. Nous encourageons d’ailleurs les entreprises à recruter des stagiaires et des agents », a relevé Moumouni Séré, représentant du président du Conseil national du patronat.

Pour Salifou Tiemtoré, en plus de ce que fait son département en faveur des jeunes, ce programme contribuera à l’employabilité des jeunes diplômés en fin de cycle. « Des programmes comme celui-là aident les jeunes à s’auto-employer, à avoir une formation minimum pour se mettre sur le marché de l’emploi. Lorsque ces jeunes finissent leurs études, on se rend compte que la formation ne leur permet pas d’être compétitifs sur le marché de l’emploi. C’est pourquoi il faut les accompagner dans ce sens », a-t-il soutenu.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés