Suivez-nous
Accueil > Actualité > FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble

FIIJA 2019 : Laïcité et dialogue interreligieux, gages du vivre-ensemble

SOUSTITRE

lundi 19 août 2019, par Cissé

« La laïcité et le dialogue interreligieux », c’est le thème autour duquel Dr Youssouf Diarassouba, président de l’Association des professeurs de philosophie de la Côte d’Ivoire, s’est entretenu avec les participants au Forum international interreligieux interculturel, Jeunesse pour l’avenir (FIIJA 2019), dans la salle polyvalente du Lycée agricole de Nanoro.

Le deuxième jour du FIIJA a été marqué par une communication sur la laïcité et le dialogue entre les différentes religions. Face à une assistance attentive, Dr Youssouf Diarassouba, le communicateur du jour, a expliqué que la laïcité sécurise les relations interreligieuses en créant un espace de tolérance. L’objectif de cette communication est donc de montrer que l’instauration de la laïcité préserve la liberté de conscience. La laïcité ne favorise pas le fait que chaque communauté religieuse reste enfermée dans son seul univers. Il est donc d’une importance capitale que les leaders religieux et tous les autres s’ouvrent aux autres et échangent afin de favoriser la cohésion.

Dr Diarassouba a souligné que « la véritable transformation spirituelle s’opère dans la discrétion. La religion perd tout son sens si l’attachement au culte extérieur entraîne l’oubli du culte intérieur ». Il ne suffit pas de fermer les yeux, de se détacher de la réalité sociale.

La nécessité de la laïcité de l’Etat

La laïcité de l’Etat est d’une importance prépondérante et doit éviter que les institutions publiques s’identifient à une religion précise. Ainsi, le communicateur du jour a rappelé qu’il n’est pas du rôle d’un Etat laïc de financer la construction d’une église. Aussi, Dr Diarassouba précise qu’il n’est pas du rôle de l’Etat de censurer certains enseignements. Cette conférence fut une occasion d’exhorter les participants à comprendre et à accepter la religion de l’autre. Les principes de la laïcité résident d’ailleurs, selon le conférencier, dans le respect de la conscience individuelle, la recherche de l’intérêt général et aussi la primauté de la loi sur les hommes, quelle que soit leur appartenance religieuse.

Des questions d’actualité

A la fin de la présentation, les questions ne se sont pas fait attendre. Les participants se sont prononcés sur certaines notions, notamment la relation entre la religion et l’Etat ainsi que la place des religions traditionnelles dans un Etat laïc. Face à ces questions, Dr Diarassouba a précisé que « la laïcité n’est en aucun cas l’ennemi des religions, mais permet juste à chaque être de vivre sa religion dans le respect de l’autre. Aussi, les religions traditionnelles sont essentielles. Ce sont des religions qui existaient bien avant ; tout ce qu’il y a de religieux s’y trouve ».

Précisons que Dr Youssouf Diarassouba, le communicateur du jour, est docteur en philosophie politique et morale, spécialiste de Spinoza.

Judicaël DOULKOM
Serge Ika Ki (stagiaires)
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés