Suivez-nous
Accueil > Métier > Activités de vacances : Des élèves vendent du sable pour subvenir à leurs (...)

Activités de vacances : Des élèves vendent du sable pour subvenir à leurs besoins

jeudi 8 août 2019, par Pascal YE

Dans le site de stockage et de vente de sable sis à côté de la mairie de l’arrondissement n°3 de Ouagadougou, nombreux sont les jeunes élèves qui y gagnent leur vie. Trois jeunes scolaires que nous avons rencontrés, ce mercredi 07 août 2019, disent faire le même travail sans toutefois poursuivre les mêmes objectifs.

C’est en plein travail que nous avons rencontré Boureima Bagayé et ses deux amis à Tampouy, un quartier situé à l’arrondissement n°3 de Ouagadougou. Très occupés, ils n’entendent pas se faire distraire par une quelconque personne, au risque de perdre du temps. Ils déchargeaient le sable d’un camion. En nous faisant passer pour un client, nous réussissons à prendre un peu de leur temps.

Le constat est que, si pour certains élèves, les vacances sont des opportunités de villégiature, pour d’autres par contre, c’est le moment de se faire de l’argent. Et pour Boureima Bagayé, élève en classe de terminale, « Vacance n’est pas synonyme de repos ».

Ses deux camarades de travail, Nouhoun Nacanabo et Abdoul Aziz Kaboré, élèves en classe de 4e, pelles à la main, sont tout aussi fermes : « Il n’est pas question de souffler tant qu’on peut faire quelque chose pour avoir du fric. Nous, on a décidé de vendre le sable pour occuper les vacances scolaires. Cette activité est très rentable pour nous, et elle nous aide énormément ».

« Environ 75 000 FCFA en fin des vacances »

Mais en quoi consiste exactement l’activité de ce trio ? L’un d’eux répond : « Nous suivons les camions pour chercher le sable dans les périphéries de Ouagadougou. C’est une activité assez pénible. Mais qu’à cela ne tienne ; chacun de nous peut gagner environ 75 000 FCFA pendant ces vacances. Cela justifie aisément notre présence en ce lieu d’efforts et de sacrifice. A chaque vacance, nous faisons cette activité ».

Nouhoun Nacanabo et Abdoul Aziz Kaboré arrivent à s’acheter leurs tenues vestimentaires et à assurer leur ration alimentaire, de par les retombées de cette activité. Boureima Bagayé, quant à lui, y voit un potentiel pourvoyeur de ressources financières pour honorer ses frais de scolarité.

En ce qui concerne le soutien aux parents, Bagayé fait savoir qu’il apporte sa contribution pour les épauler : « Mes parents sont là, je pense que c’est une manière de les aider aussi ».

A peine avons-nous fini notre entrevue, qu’un klaxon retentit, pour donner le signal de départ, à la recherche de sites-réservoirs de sable. Le trio, tout souriant, prend congé de nous.

Serge Ika Ki (stagiaire)
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés