Suivez-nous
Accueil > Actualité > Entreprenariat des jeunes : Maya Dimzouré ou la passion des perles

Entreprenariat des jeunes : Maya Dimzouré ou la passion des perles

mardi 11 septembre 2018, par Pascal YE

Ils sont de plus en plus nombreux, les jeunes diplômés qui osent se lancer dans l’entreprenariat. Conscients que la Fonction publique ne peut pas recruter tout le monde, ils n’hésitent pas à franchir le pas. Maya Pauline Dimzouré est l’une d’entre eux. Titulaire d’une licence en Lettres modernes et d’un master en Gestion et Administration culturelle, cette native de Manga a préféré abandonner son job d’enseignante vacataire pour se lancer dans la fabrication de bijoux et d’accessoires en perles. Un business encore à ses débuts, mais prometteur, à en croire la promotrice de « Maya design ».

C’est à l’occasion d’une exposition se tenant en marge d’une sortie de promotion, que Maya Dimzouré prend l’initiative de créer des bijoux en perles pour vendre. Sur place, elle a du succès. Elle décide donc d’en faire un métier.

Elle achète des perles et continue de s’exercer à la fabrication de bijoux au design simple. Puis, un jour, par chance, elle découvre, sur le réseau social Facebook, qu’une dame basée à Ouagadougou fabriquait des bijoux en perles. Tombée sous le charme des créations de cette dernière, elle entre en contact avec elle et décide de se rendre à la capitale pour apprendre auprès d’elle, afin de se perfectionner.

Mais il lui faudra un an d’insistance auprès de la dame, pour pouvoir bénéficier de cinq jours de formation. Preuve qu’entreprendre requiert de la ténacité et de la persévérance.

À son retour chez elle à Manga, elle se lance véritablement dans la confection des bijoux : bagues, bracelets, colliers, mais aussi d’autres accessoires tels que les boîtes à bijoux, les porte-stylos, etc. « Pour arriver à ce niveau, ça a été un vrai combat », dira-t-elle.

Bien qu’aujourd’hui son entreprise n’ait qu’un an et demi d’existence, Maya Dimzouré se dit fière du chemin parcouru. La qualité de sa production s’est améliorée et, en plus, elle emploie une jeune fille qui l’aide dans la confection des produits. « Seule, je n’arrive pas à honorer les commandes, donc j’ai dû prendre une fille pour m’aider », confie-t-elle fièrement.

Cependant, pour sa jeune entreprise, les difficultés ne manquent pas. Il s’agit notamment de la question du financement, surtout qu’elle évolue encore dans l’informel. Consciente que la formalisation de son entreprise va lui ouvrir des portes, elle dit travailler à cela.

Et une autre difficulté, et non des moindres, est celle de l’approvisionnement en matière première. Les perles vendues sur le marché local ne sont pas de bonne qualité. Maya n’a donc qu’une seule source d’approvisionnement : sa formatrice à Ouagadougou, qui fait venir les perles directement de Lomé ou du Nigéria. Notre jeune entrepreneure nourrit donc l’ambition de pouvoir se rendre elle-même à Lomé pour s’approvisionner en perles.

Mais, aujourd’hui, le véritable rêve que nourrit la promotrice de Maya design, c’est de créer un centre de formation pour jeunes filles, afin de leur transmettre sa passion pour la création d’objets en perles. Ainsi, grâce à ce centre, elle donnera sans doute la possibilité à ces filles d’avoir un métier et de ne dépendre de personne.

À l’endroit des jeunes comme elle, qui hésitent encore à se lancer dans l’entreprenariat pour diverses raisons, Maya a un message : « Ce n’est pas parce qu’on est allé à l’université qu’on ne peut pas entreprendre. J’ai des diplômes universitaires, mais j’ai décidé de me lancer dans l’entreprenariat ». Et d’ajouter : « Même si c’est 10 francs CFA, il faut prendre pour se lancer. Un jour, ces 10 francs vont devenir 25 francs ».

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés