Suivez-nous
Accueil > Actualité > Journées de l’entreprenariat à Koupéla : Pour que les jeunes burkinabè se (...)

Journées de l’entreprenariat à Koupéla : Pour que les jeunes burkinabè se prennent en mains

mardi 4 juillet 2017, par Pascal YE

« Bien se former pour mieux entreprendre et pour une meilleure employabilité », c’est sous ce thème que s’est tenue la 3è édition des journées de l’entreprenariat du Kourritenga les 30 juin et 1er juillet 2017 à Koupèla. Organisée par la JCI de Koupèla, elle était placée sous le parrainage d’un fils de la province, M. Sadate BIKIENGA (de CIMFASO) et a connu un engouement véritable de la jeunesse du Kouritenga, venue nombreuse apprendre à entreprendre sans avoir de l’argent.

La 3e édition de cette fête de l’entreprenariat a débuté le vendredi 30 juin par trois communications. D’abord une communication sur le leadership et la gestion du temps, ensuite une deuxième sur les techniques de recherche d’emplois (rédaction de lettre de motivation, de CV et sur le déroulement d’un entretien d’embauche). Et la troisième, en fin de journée, sur comment entreprendre sans financement.

Forts de ces connaissances acquises en cette première journée, les jeunes se sont retrouvés le samedi 1er juillet 2017 pour la suite de leur programme. Une journée consacrée à la cérémonie officielle avec la présence effective des premiers responsables de la Jeune chambre Internationale du Burkina avec à leur tête le président national de la jeune chambre internationale de l’année 2017, M. MIEN Hodou.

Le président national de la JCI n’a pas manqué de saluer cette initiative de Koupéla Crystal. Pour lui, ces formations reçues permettront aux jeunes de savoir par quoi commencer et quoi faire pour bien entreprendre. Il a exprimé son souhait qu’ils puissent mettre en pratique ce qu’ils ont appris durant ces deux jours car la Jeune chambre donne l’opportunité de se rencontrer et d’échanger pour se développer.

M. Alidou Guira, représentant du parrain (résident en Côte d’Ivoire et absent à la cérémonie) avant de déclarer ouverte l’édition a donné quelques chiffres : « une étude menée au Burkina en 2014 par l’INSD montre que le nombre de demandeurs d’emplois a été multiplié par quatre entre 2008 et 2012. Spécifiquement à la province du Kourritenga, la même source indique le plus fort taux de chômage au Burkina avec 14,1% soit le double du taux au niveau national. Même ceux qui prétendent avoir des activités, exercent des emplois précaires et temporaires, toute chose qui les expose aux maux sociaux. La jeunesse doit se prendre en charge et il faut encourager la jeunesse à entreprendre ». Il dit avoir été séduit par cette initiative et félicite tous les jeunes d’avoir pu se mettre ensemble pour réaliser quelque chose qui va profiter à toute la population car la jeunesse est l’avenir du pays.

Selon M. KIRIBOU Abdoul Razack, président 2017 de la Jeune chambre Koupéla Crystal, la jeunesse du Kourritenga est livrée à elle-même et l’Etat ne pouvant pas apporter toutes les solutions, il est important que les jeunes commencent à se prendre en mains à travers l’entreprenariat.

Partage d’expériences

Dans l’après-midi de la journée du samedi, les communications se sont poursuivies. Ainsi, les jeunes ont eu droit à une communication sur les secteurs porteurs au Burkina et pour finir, à un partage d’expériences avec des entrepreneurs.
A la fin de cette troisième édition des journées de l’entreprenariat au Kourritenga, le président du comité d’organisation, Jérôme KOUELA, se dit satisfait et comblé par l’engouement qu’il y a eu autour de cette activité qui vise à aider le pays en apportant leur contribution à travers cette manifestation.

Et les participants se sont dit satisfaits de ce qu’ils ont reçu, à l’exemple de Xavier ZOUGMORE, qui a remercié la Jeune Chambre au nom de la centaine de participants et a rassuré les organisateurs qu’ils mettront en pratique ce qu’ils ont appris durant ces 2 jours.

La cérémonie de clôture a été marquée par la remise des attestations de participation et un mot d’encouragement de la part des organisateurs à l’égard des jeunes. Monsieur Guira, représentant du parrain Sadate BIKIENGA, a salué l’initiative et réaffirmé l’engagement de ce dernier a toujours faire preuve de disponibilité pour l’accompagnement des jeunes du Kourritenga.

Ernestine W. Ouédraogo
Lefaso.net


Quelques participants apprécient

ZOUGMORE Xavier : « Je suis content de ce que j’ai appris car la jeunesse de Koupéla en général ne sait pas ce que l’entreprenariat veut dire en réalité. Ils voyaient surtout les entrepreneurs en BTP, mais là ils ont touché du doigt les réalités de l’entreprenariat. Et c’est un grand pas que j’ai fait.

SINGA Claude : « Je suis convaincu, après cette formation, que le développement n’est plus l’affaire de quelques-uns ou d’une élite, mais une affaire où toutes les couches ont leurs mots à dire pour booster le Burkina. Et la Jeune chambre est le lieu où ils comptent acquérir le savoir à travers les formations et l’expérience, à travers les conseils des ainés et leurs parcours. »

E. W. O.
Lefaso.net

Vidéo de la semaine

Sorties de la sémaine

Musique : "Yiki", le nouvel album d’Alif Naaba

Alif Naaba revient sur le devant de la scène musicale du Burkina, avec un nouvel album de 12 (...)
Sorties de la sémaine

ciné Nerwaya

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

ciné Burkina

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CCF

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

CENASA

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :

Autres centre

  • Du Lundi au Vendredi :
  • Week-end :
Offre d'Emploi

Jeunesse Du Faso

LeFaso.net © 2003-2013 Jeunes Du Faso ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés